Pierre Jean Jouve letto da Anaïs Nin

 

« je me drogue avec Dans les années profondes. Quelle drogue puissante ! »

 

«Pierre Jean Jouve a saisi des états d’âme, des sensations, des rêves et révélations que personnes d’autres n’a captés. Un monde nouveau, suspendu entre le désir bestial et l’hallucination, entre la perversité et l’analyse. Là encore, la passion les yeux ouverts, toujours imbriqués dans la mort. »
(4 décembre 1937)

 

 

da  http://www.pierrejeanjouve.org/Jouve-Notes_eparses/Jouve-Lecteurs/Jouve-Notes_eparses-JPLL-Anais_Nin_lectrice_de_PJJ.html

.

Annunci